Nous vous laissons l’article que publie aujourd’hui Le petit Journal

https://lepetitjournal.com/madrid/education/apa-nous-avons-besoin-des-parents-pour-avancer-266302

APA : « Nous avons besoin des parents pour avancer »

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 08/10/2019 à 10:15 | Mis à jour le 08/10/2019 à 10:24
apa lfm

C’est une nouvelle APA (Association de Parents d’Elèves) que lepetitjournal.com a rencontré, avec une équipe entièrement renouvelée. En plus de représenter les parents d’élèves du LFM Conde Orgaz, elle offre différents services bien utiles aux parents.

 

Nouvelle équipe. Nouvelle façon de travailler. « Nous sommes un groupe de parents très motivés et qui s’entend à merveille –affirme Julie Fevre, la présidente de l’APA- et nous pouvons compter sur des personnes expérimentées, créatives et intègres. Depuis que nous avons repris en main la structure l’an passé, nous avons commencé à la rénover. Nous avons plein de projets et pour cela nous avons besoin de l’appui des parents« .

Un des principaux objectifs de l’APA est de souder la communauté de parents afin qu’ils s’investissent plus dans la vie de l’école. « Si les parents ont choisi de mettre leurs enfants au LFM –poursuit Julie- c’est qu’ils pensent que c’est une bonne école, donc il nous semble important de s’investir« . C’est ainsi que différents projets apparaissent, à l’initiative de familles. « C’est le cas de l’introduction de l’anglais dans les plus petites classes –raconte la présidente de l’APA-. Une maman très impliquée est venue nous voir à ce sujet et nous avons travaillé là-dessus. Nous avons fait remonter ces travaux vers les personnes décisionnaires, et sommes maintenant dans l’attente d’une prochaine mise en place« .

 

Nous ne travaillons pas contre l’école

Le rôle du LFM est également essentiel. « Nous ne travaillons pas contre l’école –affirme Julie-. Nous sommes des partenaires de confiance et sommes présents et compétents pour aider, dans la mesure de nos moyens et lorsque l’école le souhaite. Il faut avoir des relations saines avec tous, s’asseoir, collaborer. Le problème du LFM c’est que c’est une grande structure et que la communication avec les parents est parfois très bureaucratique« .

Cependant, cette année, les choses devraient être différentes. Le LFM a un nouveau proviseur qui souhaite travailler plus étroitement avec les associations de parents, comme cela semble être le cas pour la mise en place des parents délégués en secondaire. « Nous avons déjà rencontré à plusieurs reprises le nouveau proviseur –explique Julie- et même s’il est encore tôt pour voir les premières mesures, nous sommes particulièrement optimistes cette année et espérons qu’un partenariat de qualité pourra être mis en place« .

Autre nouveauté cette année, et toujours dans l’optique de rassembler la communauté, l’APA a décidé d’organiser plusieurs événements festifs et solidaires. « Nous sommes tous parents d’élèves d’un même centre –rappelle Julie- et nos intérêts sont communs malgré les différences« . Toujours pour regrouper, l’APA organisera des réunions sur des thématiques variées autour d’un café avec les parents les samedis matin. Avant les grandes vacances, l’APA, au sein du groupe de travail sur les difficultés d’apprentissage ALEDAS, avait réuni de petits groupes pour parler du TDA (trouble de l’attention) ou de la rentrée dans l’adolescence avec une psychologue. « Pour les parents –souligne la présidente de l’APA- c’est important parce qu’ils se sentent moins seuls et ça soulage de parler et de pouvoir partager des expériences et d’en tirer de nouvelles idées« .

 

Souvent les parents ne font appel à l’APA que lorsqu’ils ont un problème. Nous aimerions qu’ils viennent nous voir pour des motifs plus positifs, travailler en amont pour monter des projets avec le LFM pour qu’ils se sentent partie d’une communauté

L’objectif de l’APA est d’assurer un lien direct et quotidien entre les familles et le LFM. L’APA veut donc être à l’écoute des parents et pour cela il possède un bureau ouvert tous les jours sur place au lycée. « Nous servons de relais d’information entre les familles et le LFM -explique Julie-. Toutes les suggestions sont les bienvenues pour continuer d’améliorer notre offre de services. Souvent les parents ne font appel à l’APA que lorsqu’ils ont un problème. Nous aimerions qu’ils viennent nous voir pour des motifs plus positifs, travailler en amont pour monter des projets avec le LFM pour qu’ils se sentent partie d’une communauté. C’est très difficile de mettre en place un projet et nous avons besoin des parents« .

Mais l’APA est un peu particulière, car elle est à cheval entre une association de parents, qu’elle représente dans les différentes instances du LFM, et un intermédiaire de services dont le but est de faciliter la vie au quotidien des parents au travers d’une série de services.

Un des plus connus est le transport scolaire, géré par l’APA et délégué au transporteur Esteban Rivas. Il s´agit d’une structure complexe (20 routes, double service l’après-midi) mais aussi essentielle pour le Lycée et pour les parents, avec dans l’actualité 600 familles qui l’utilisent chaque jour.

La location de livres est également très utilisé par les parents (plus de 1.600 élèves cette année). L’APA, qui est très impliquée dans l’environnement, en profite d’ailleurs pour recycler les livres. L’APA offre aussi la possibilité pour les familles adhérentes de souscrire à une assurance études pour couvrir les frais de scolarité en cas de décès ou d’invalidité permanente du père ou de la mère, « une assurance qui peut s’avérer malheureusement très utile –reconnaît la présidente de l’APA« .

Enfin, un service moins connu en Espagne et qui n’a que quelques années au LFM est Scoleo. « C’est une plateforme unique –explique Julie- sur laquelle les parents commandent tout ou partie des fournitures scolaires de leur classe, qu’ils peuvent maintenant recevoir à la maison, ce qui simplifie encore plus la vie des familles, puisqu’avant il fallait aller chercher son colis au lycée. Nous sommes d’ailleurs en train de développer d’autres services avec eux comme le covoiturage par exemple« .

Pour plus de renseignements : www.apaliceo.es